Auto-entrepreneurs : 5 conseils pour éviter le burn-out

optimiser votre profil LinkedIn
Recherche d’emploi : 5 conseils pour optimiser votre profil LinkedIn
juin 23, 2021
burn-out

En général, le terme auto-entrepreneuriat rime souvent avec passion et prestige. Grâce à son extraordinaire flexibilité et à ses faibles contraintes, il remporte le titre de l’emploi le plus gratifiant. Cependant, beaucoup ignorent que le statut d’auto-entrepreneur s’accompagne également d’une importante charge de travail parsemée de responsabilités… Résultat : de nombreux adeptes du métier sont victimes de burn-out, de stress et de perte de frontières. Afin de ne pas sombrer dans ce piège, il est essentiel d’apprendre à gérer l’épuisement professionnel. Découvrez toutes les habitudes saines à adopter pour équilibrer au mieux vie professionnelle et vie privée.

Apprendre l’art du lâcher prise

Être un entrepreneur, surtout lorsqu’on débute, implique de remplir plusieurs missions. On doit en effet traiter les différents aspects de son activité : production, marketing, administration, gestion et bien plus encore. Or, avec le temps, cette lourde charge de travail peut porter atteinte à la santé. Confrontées à une forte pression, de nombreuses personnes se sentent dépassées, anxieuses et mentalement vidées. Voilà précisément pourquoi il est impératif de reconnaître ses propres limites et de savoir se retirer si nécessaire. Manquer de préserver sa santé entraîne non seulement sa détérioration mais affecte aussi les performances de l’entreprise : impossible de fournir un rendement optimal lorsqu’on est à la limite de la saturation.

Dans ce cas, il est recommandé de lâcher le contrôle et de confier les lourdes tâches à des personnes fiables. Pourquoi ne pas saisir cette période comme une occasion de se ressourcer ? D’ailleurs, suivre un coaching en développement personnel est le meilleur moyen de rétablir la productivité et d’atteindre l’épanouissement.

Concilier vie privée et vie professionnelle

Véritables bourreaux de travail, les entrepreneurs tendent à brouiller les limites entre les sphères professionnelle et privée. Un travail excessif et sans répit ne peut qu’avoir des répercussions sur la vie personnelle et aboutir à un épuisement professionnel. Cela souligne davantage l’importance de fixer des frontières solides et d’interdire au travail d’interférer avec les autres aspects de sa vie. En tant qu’individu avec des besoins, il faut veiller à les combler. Il est donc important de bien dormir, de consacrer suffisamment de temps à des activités relaxantes et ludiques, de se retrouver entre amis et en famille, etc. Par ailleurs, cela peut également servir d’exutoire permettant de détourner l’attention du travail et du business. Subvenir à ses besoins personnels est un excellent moyen de se vider l’esprit, stimuler sa créativité et réduire son niveau de stress.

L’activité physique régulière : un défouloir sain

Les chefs d’entreprise et les entrepreneurs sont confrontés à de nombreux défis et doivent focaliser leur attention sur plusieurs problèmes. Cela les rend particulièrement susceptibles au burn-out et à la surcharge mentale. Aussi banal que cela semble, la pratique du sport, individuel ou collectif, est un excellent moyen d’évacuer le stress et de se libérer de toute négativité ! L’exercice stimule la circulation sanguine, alimente le corps en oxygène et accroît le sentiment de bien-être. C’est un débouché sain permettant de libérer son esprit des préoccupations professionnelles, remplaçant les ondes négatives par du plaisir et de la détente. Il faut savoir qu’une bonne forme physique se traduit par une augmentation des niveaux d’énergie et de productivité, ce qui favorise les performances au travail. Qui plus est, pas besoin d’être un grand sportif pour pratiquer une activité physique régulière : le footing ou la marche peuvent faire des miracles en matière de bien-être mental !

Ménager sa santé au travail

Face à un volume de travail écrasant, les chefs d’entreprise ont tendance à complètement délaisser leur santé au bureau. Sauter des repas, ne pas consommer suffisamment d’eau, travailler pendant les pauses, toutes ces habitudes malsaines se traduisent éventuellement par un épuisement mental. En guise de prévention des risques, il convient d’adopter des pratiques saines sur le lieu de travail. Privilégier des repas équilibrés et rassasiants et rester hydraté sont des gestes qui permettent de maintenir de bons niveaux d’énergie. Prendre de petites pauses pour se détendre et décompresser est aussi une nécessité pour prévenir le burn-out.

Ménager sa santé au travail, c’est aussi créer un environnement solide dans le lieu de travail, où les collaborateurs peuvent se livrer honnêtement les uns aux autres. Chacun connaît des moments de faible rendement, et pouvoir communiquer ouvertement à ce sujet améliore la situation. Recevoir du soutien et de l’empathie dans l’espace de travail est essentiel à la fois pour prévenir et pour aider à se remettre de l’épuisement professionnel.